Forum 2013

Le thème retenu du 5ème Forum de la Haute Horlogerie est celui du paradoxe, un concept qui renvoie à des événements paraissant défier toute logique par leurs aspects contradictoires. Or ce début de XXIe siècle offre le portrait d’un univers où de telles antinomies sont légion.

Le monde connaît une mutation rapide et profonde entraînant un bouleversement des systèmes de pensée et de la perception du monde, entraînant également son lot de paradoxes. Jamais comme auparavant, l’essor économique n’a débouché sur une telle création de richesses. Et pourtant, les inégalités sociales ne cessent de croître. Les continents oubliés d’hier sont perçus comme les moteurs de demain. Internet, vecteur de savoir, est également devenu source de cybermenaces des plus inquiétantes. La compétitivité reconnue de la Suisse suscite convoitises et prise d’assaut de sa place financière.

Ces paradoxes, comme bien d’autres, sont autant de caractéristiques de l’évolution mondiale actuelle. L’industrie du luxe n’échappe évidemment pas à ces problématiques. Savoir les évoquer, c’est aussi savoir y répondre.

Ces questions ont été au centre des débats de ce 5ème Forum de la Haute Horlogerie, un événement pensé comme une plateforme d’échanges. Des économistes, comme Carlos Primo Braga, spécialiste de l’Amérique latine, ou Charles Robertson, expert des marchés émergents, des écrivains comme Jacques Attali, ancien conseiller du président François Mitterrand, des  politiciens à l’instar de Pascal Broulis conseiller d’Etat vaudois, et encore des chercheurs comme Mikko Hypponen versé en en cybercriminalité et Sarah Harper, experte en démographie, sans oublier Rory Sutherland, analyste  reconnu des tendances économiques contemporaines et Uli Sigg, grand collectionneur d’art chinois, ont apporté autant d’éclairages sur un environnement qui demande désormais des clés de compréhension.

Franco Cologni
Fabienne Lupo
Dominique Turpin
Bruno Giussani


Les intervenants


Jacques Attali: Globalité, nations, la crise et nous

Scientifique, stratège, écrivain, conseiller politique, Jacques Attali est considéré comme l’un des 100 intellectuels les plus importants du moment. Président de Planet Finance, organisation mondiale spécialisée dans la microfinance, il dirige aussi ponctuellement des orchestres classiques.

> lire le compte rendu

Uli Sigg: Un nouveau leadership chinois : que faut-t-il en attendre ?

Grand artisan, en 1979, de la première joint-venture d’une entreprise occidentale en Chine, Uli Sigg, juriste de formation, puis journaliste, a été ambassadeur de Suisse en Chine de 1995 à 1998. Propriétaire de la plus importante collection d’art contemporain chinois au monde, il a décidé qu’elle devait revenir à son pays d’origine.

> lire le compte rendu

Carlos A. Primo Braga: Amérique latine : déjà l’avenir ?

Après avoir travaillé pour la Banque mondiale, l’économiste brésilien Carlos A. Primo Braga est professeur d’économie politique internationale à l’IMD Lausanne. Il dirige également l’Evian Group dont la mission est d’encourager une économie de marché internationale, ouverte, globale, équitable et durable dans un cadre multilatéral réglementé.

> lire le compte rendu

Charles Robertson: Afrique, le milliard qui monte

Spécialiste des marchés émergents, Charles Robertson est persuadé que l’Afrique sera le continent qui atteindra le quatrième âge économique le plus rapidement. En charge de l’unité stratégique du fonds d’investissement Renaissance Capital, il est également coauteur de « The Fastest Billion » qui vient étayer ses thèses.

> lire le compte rendu

Pascal Broulis: Et la Suisse dans tout cela ?

Depuis 2002, Pascal Broulis est membre du Conseil d’Etat du canton de Vaud. Grand artisan de l’assainissement des finances publiques, parmi les plus solides de Suisse, et d’une politique d’encouragement économique, il a largement contribué à faire de l’Arc lémanique l’une des régions les plus dynamiques d’Europe.

> lire le compte rendu

Sarah Harper: L’impact des tendances démographiques

Sarah Harper a fondé et dirige l’Oxford Institute of Ageing. Ses recherches portent sur les tendances liées à la globalisation et aux évolutions des populations avec, en point de mire, les thèmes liés à la longévité, au renversement de la pyramide des âges et à la croissance démographique comme facteurs politiques, économiques et sociaux.

> lire le compte rendu

Mikko Hypponen: Les cybermenaces d’aujourd’hui

Responsable de la recherche chez F-Secure en Finlande, Mikko Hypponen est l’un des principaux experts mondiaux en cybercriminalité. Avec son équipe, il a retrouvé l’origine de virus informatiques parmi les plus invasifs et travaillé sur des opérations classifiées, notamment sur le ver Stuxnet conçu pour saboter les infrastructures nucléaires iraniennes.

> lire le compte rendu

Rory Sutherland: Valeur réelle vs valeurs perçues

Vice-président d’Ogilvy Group à Londres, Rory Sutherland est un spécialiste de l’économie comportementale. Il se présente aussi comme le Wikiman, soit l’homme qui capte constamment un flot d’informations aussi diverses que variées et qu’il intègre ensuite dans ses réflexions et interventions non conformistes.

> lire le compte rendu