-
Espace presse
Close

Montre

Greubel Forsey Le garde-temps GMT

Greubel Forsey 2011

Greubel Forsey : Le garde-temps GMT/2011

Robert Greubel et Stephen Forsey ont porté ici leur choix sur une complication pratique et fort prisée, focalisant leur effort créatif sur un mécanisme GMT.

Ils en proposent une expression tridimensionnelle sous la forme d’un globe terrestre faisant une rotation complète en 24 heures, dans le sens contraire des aiguilles de la montre, soit le sens naturel de la rotation terrestre. Pour davantage de détails visuels et l’observation de l’hémisphère austral, une fenêtre latérale ménagée dans le boîtier offre une vue équatoriale de la Terre en rotation. Seul l’Antarctique échappe à l’observateur. Afin de garantir une vision idéale du globe, son axe de rotation ne pouvait pas être fixé aux deux extrémités, d’où le choix d’un pivotement volant fondé sur un mécanisme logé uniquement au pôle sud.

Les indications données par le globe n’ont pas d’ambitions astronomiques. Leur rôle est avant tout de soutenir, par le positionnement des continents, celles données par l’affichage GMT affichant douze heures, pour favoriser sa lisibilité, et placé à proximité immédiate. L’indication jour/nuit est proposée dans le même esprit, avec l’affichage périphérique de l’heure universelle terrestre.