-
Espace presse
Close

Montre

Montre d’Aéronef historique Zenith Type 20

Zenith 2012

Zenith: Montre d’Aéronef historique Zenith Type 20/2012

« Je suis très satisfait de la montre Zenith dont je me sers habituellement et je ne saurais trop la recommander aux personnes qui ont le souci de l’exactitude ». Ainsi parle Louis Blériot, le 19 mars 1912. Arborant des aiguilles et des chiffres lumineux qui lui assurent une lisibilité optimale, sa montre Zenith possède une couronne parfaitement maniable avec des gants. Un compteur de secondes à 6 heures vient compléter les informations temporelles.

Dotée d’une réserve de marche de 36 heures, la montre de bord Zenith Type 20 équipe dès 1939 la plupart des appareils français. Reconnue pour sa fiabilité, sa robustesse et sa précision, elle figure sur les tableaux de bord de nombreux avions, notamment les modèles Caudron Simoun C.635, utilisés par l’Armée Française comme avions d’entraînement et par la société postale Air Bleu sur des liaisons internationales et transatlantiques.

Son boîtier en alliage léger, fixé sur la planche de bord, dispose d’une lunette moletée parfaitement préhensible, qui assure le remontage et la mise à l’heure de la montre. Son cadran sombre est ceint de chiffres lumineux, particulièrement empattés, pour une lisibilité optimale. Les petites secondes défilent à 6 heures. Les aiguilles des heures et minutes sont taillées dans des blocs de luminova. Son mouvement mécanique 5011k dispose d’un balancier bimétallique couplé à un spiral auto compensateur et antimagnétique, ainsi que d’un échappement à ancre suisse.

Le boîtier de 57,5 mm de diamètre, façonné en titane pour contrebalancer le poids du mouvement qu’il renferme, porte les attributs d’un instrument destiné à braver les airs. L’entrecorne de 27 mm accentue la géométrie des anses, épurées à l’extrême, qui accrochent un bracelet de cuir patiné entièrement cousu et surpiqué à la main. L’esprit vintage se poursuit sur le cadran noir, dont la lecture est favorisée par des éléments luminescents : sous l’imposante glace saphir traitée antireflet des deux côtés, le tour d’heure en relief est formé par des blocs entiers de Superluminova, pointés par des aiguilles également rehaussées de matière phosphorescente. Les compteurs affichent la petite seconde à 9 heures, la réserve de marche à 3 heures, dans un bel équilibre visuel. L’esthétique va à l’essentiel pour parfaire la lecture du temps, renouant ainsi avec l’esprit et la fonctionnalité des montres de bord traditionnelles.