-
Espace presse
Close

Montre

Polo

Piaget 1979

Piaget : Polo/1979

La manufacture de la Côte aux Fées, dans le Jura neuchâtelois, s'était fait une spécialité du développement de mouvements extra plats. Elle l'avait fait pour les mouvements mécaniques, elle allait le faire pour ceux à quartz. Le modèle Polo lancé à la fin des années 1970 est l'illustration du parti que l'on pouvait tirer de la minceur d'origine. Mais le modèle béni des dieux avait pour lui un autre ingrédient qui allait manifester son incontestable originalité et assurer son immense succès: l'intégration du bracelet poussée à son comble, avec un cadran prolongeant la trame ou le dessin de la maille de celui-ci.

Le calibre 7 P né en 1976, quatre fois plus petit que le fameux premier quartz Beta 21 de 1970, n'était ni plus ni moins que le mouvement le plus plat du monde. A l'époque, on vantait ses mérites en signalant qu'en dépit de sa très faible taille de 3,1 mm d'épaisseur, il contenait l'équivalent de 888 transistors. Et l'on affichait cette prouesse : il permettait de changer de fuseau horaire sans modifier la position de l'aiguille des minutes. Lancée avec fracas, la Polo sera la montre Piaget la plus vendue au monde jusqu'au milieu des années 1980 et contribuera à donner à la marque une nouvelle dimension.