-
Espace presse
Close

Montre

Speedmaster

Omega 1957

Omega : Speedmaster / 1957

Quand le 21 juillet 1969 Neil Armstrong fut le premier homme à poser un pied sur le sol lunaire, il était 2 h 56 GMT sur le cadran de la Speedmaster d’Omega qu’il portait au poignet - selon les commentaires de l’époque. On sait depuis que seul Buzz Aldrin portait sa montre, Armstrong ayant laissé la sienne par sécurité dans le module, suite à une panne des instruments de bord. Elle était plus précisément fixée à son avant-bras par une bande velcro entourant la manche de son épaisse combinaison. Cela faisait plusieurs années, depuis 1964, qu’elle faisait partie de l’équipement officiel des astronautes américains, de leur tenue de sortie en quelque sorte, oui mais dans l’espace…

Ce modèle désormais mythique avait été sélectionné par la NASA parmi cinq montres achetées discrètement dans le commerce avant d’être soumises à des tests impitoyables. La montre devait être solide et résistante, supporter une grande pression, de fortes accélérations et des écarts de températures très importants, allant de - 18°C à 93°C et être évidemment étanche, donc à l’abri de l’humidité et de la poussière. Dès la mission Gemini III et jusqu’à la dernière mission Apollo, elle participe à la conquête de l’espace et accompagne tous les exploits qui allaient jalonner l’aventure spatiale : première sortie dans l’espace, premiers rendez-vous orbitaux et l’apothéose bien sûr avec le premier alunissage. Elle joue même un rôle crucial lors du vol Apollo XIII, qui frisa la catastrophe : alors que tous les instruments de bord étaient hors service, c’est le Chronographe mécanique qui permit à la seconde près le redémarrage des réacteurs pour que le vaisseau spatial prenne une bonne trajectoire afin de regagner la terre.

Des décennies plus tard, la Speedmaster est encore et toujours la seule montre au monde à avoir été sur la lune. Entre temps la montre acier, lancée en 1957, a connu plusieurs déclinaisons et a été dotée d’un nouveau mouvement lui assurant une autonomie de marche supérieure. Mais elle est toujours parfaitement identifiable : cadran noir aux trois compteurs de 60 secondes, 30 minutes et 12 heures, échelle tachymétrique sur la lunette et bracelet acier. Retournera-t-elle un jour sur la lune ? Sans doute, mais nul ne peut en prédire aujourd’hui le jour et l’heure.

Mouvement

  • Forme
    Autre