-
Espace presse
Close

Montre

Swatch

1983

Swatch : Swatch/1983

A elle seule, la Swatch apparue en 1983 résume la formidable vitalité et la faculté de rebondir de l'industrie horlogère suisse, dévastée dans les années 1970 par l'avènement du quartz.

Les horlogers suisses n'avaient pas été pris par surprise puisqu'ils avaient eux-mêmes développé les mouvements qui allaient supplanter leurs réputés calibres mécaniques. Ils furent dépassés de fait par le phénomène industriel et commercial à l'échelle planétaire généré par le Quartz (Mouvement). Deux tiers des emplois horlogers suisses passèrent à la trappe et un savoir-faire exceptionnel faillit disparaître de l'arc jurassien.

Avec la Swatch lancée en mars 1983, les horlogers suisses ont repris l'initiative et renversé la vapeur. Créant un nouvel engouement autour de la montre suisse et lui redonnant une nouvelle image grâce à un marketing adéquat, c'est ainsi paradoxalement une montre à quartz qui a relancé l'horlogerie mécanique dans les années 1980. A l'origine de la Swatch, on trouve d'une part la « Delirium Tremens » proposée en 1979 par les ingénieurs d'Ebauches SA qui devient l'année suivante un modèle en or d'une épaisseur inférieure à 2 mm. Le secret de sa finesse est dans l'utilisation en guise de platine du fond du boîtier. Parmi les développements imaginés alors : un modèle bon marché en plastique...

Ce sont les ingénieurs d'ETA, une société sœur, qui vont réussir ce pari. Avec un boîtier monocoque en plastique, un nombre d'éléments constitutifs radicalement réduit et une série d'innovations techniques facilitant sa fabrication, la Swatch s'impose immédiatement comme une montre de haute qualité à bas prix, un accessoire de mode, dont on change selon l'humeur et la saison, et devient un véritable phénomène de société. Juste après sa naissance, ses parents ont été réunis au sein du groupe SMH (Société suisse de microélectronique et d'horlogerie), qui allait devenir en 1998 Swatch Group tout simplement. Déclinée en plusieurs milliers de modèles faisant appel à la créativité d'artistes et de designers de tous horizons, elle a passé le cap des 333 millions d'exemplaires en mai 2006. Pour fêter cet objectif, un événement a eu lieu à Lugano le 1er juin 2006 avec le Blue Man Group.