-
Espace presse
Close

Montre

Tank

Cartier 1919

Cartier : Tank/1917

S'inspirer d'un char d'assaut, au moment où celui-ci faisait sa première apparition sur un champ de bataille lors de la première guerre mondiale, pour créer en 1917 une montre qui allait devenir un signe d'élégance et de goût, souligne près d'un siècle plus tard l'incroyable talent de Louis Cartier.

Affubler du nom de Tank une fine et délicate pièce horlogère sans craindre le ridicule, ni lui porter la guigne, signale l'audace du bonhomme. Il se trouve que, très naturellement, on a toujours parlé de ce modèle au féminin et c'est bien la Tank, sans ambiguïté sur ses charmes et sa délicatesse, qui a traversé d'autres conflits dévastateurs et connu au fil des décennies de multiples déclinaisons. Depuis son apparition sur le marché en 1919, la Tank, à l'origine rectangulaire, est devenue cintrée, chinoise, basculante, américaine et française, pour ne citer que ses principales métamorphoses, tout en restant unique et parfaitement identifiable.

Elle s'est allongée ou est devenue au contraire carrément carrée, elle a pris du galbe, mais a toujours conservé ses brancards caractéristiques, ainsi que les codes puissants de la marque, les chiffres romains et la minuterie en chemin de fer. On l'a vue spontanément aux poignets de célébrités du monde entier, notamment du cinéma, dans un temps où le placement de produits n'existait pas et où le choix d'une montre ne faisait pas l'objet d'un contrat.