-
Espace presse
Close

Montre

Tourbillon sous trois ponts d'or

Girard-Perregaux 1991

Girard-Perregaux : Tourbillon sous trois ponts d'or/1991

Le Tourbillon sous trois ponts d'or de Girard-Perregaux exprime la relation particulière qu'une marque horlogère peut entretenir au fil du temps avec un modèle fétiche ou une singularité technique. Il symbolise aussi l'identification opérée dans l'esprit du public, qui les associe spontanément. Il est enfin parfaitement emblématique d'une évolution significative de l'art horloger.

Le modèle Président lancé en 1991 par l'entreprise de la Chaux-de-Fonds est le prolongement ou l'aboutissement d'un long et brillant cheminement. Constant Girard-Perregaux avait présenté son premier Tourbillon sous trois ponts d'or en 1867 et en réalisa une vingtaine d'exemplaires en vingt-cinq ans, à une époque où cette complication était un acte de bravoure et de maîtrise. Le mouvement, qui se singularisait par le recours au métal noble pour ses fameux ponts parallèles, animait une montre de poche bien sûr. Celle-ci fut couverte de lauriers et connut la gloire suprême de se voir classée hors concours lors de l'Exposition Universelle de Paris en 1901, tant son niveau était jugé exceptionnel. Elle fut rééditée à vingt exemplaires en 1981, avant de connaître une brillante réincarnation et une nouvelle vie au format de la montre-bracelet.