-
Espace presse
Close

Montres mécaniques

L'échappement et la distribution : le partage du temps

Décomposition d'un mouvement

Echappement: ancre (1) et roue d'ancre (2)

L'énergie transmise en continue par le ressort doit être découpée en unités régulières afin de comptabiliser le temps.

L'échappement permet de transformer cette énergie reçue en impulsions. Sans cet organe, les roues tourneraient trop rapidement et le ressort serait désarmé en quelques secondes.

L'échappement fait la liaison avec l'organe régulateur et distribue les impulsions au balancier.

L'ancre (1) (ainsi dénommée à cause de sa ressemblance avec l'ancre d'un bateau) reçoit la force du ressort grâce aux impulsions de la roue d'ancre (2). Le rôle de l'ancre est de transformer le mouvement circulaire de la roue en un mouvement alternatif pour animer le balancier. Il effectue un mouvement de bascule, c'est le tic puis le tac que l'on entend lorsqu'une montre mécanique fonctionne.

Retour