-
Espace presse
Close

Montres mécaniques

L'organe de régulation : le balancier spiral

Décomposition d'un mouvement

Balancier spiral

Le balancier spiral est le véritable cœur de la montre, il régule la marche du temps grâce à ses oscillations et est responsable de la précision de la montre.

Il est constitué d'un volant à deux ou trois bras statiquement équilibré (le balancier - 1) couplé à un spiral (ressort d'acier plus mince qu'un cheveu - 2).

Le balancier effectue un mouvement de va et vient circulaire et divise le temps en unités égales.

  1. L’ancre va donner l’impulsion au balancier pour qu’il effectue une rotation : c'est le TIC.
  2. Pendant cette rotation, le spiral se comprime équilibrant ainsi la force envoyée.
  3. Puis, le spiral se détend et oblige le balancier à revenir en arrière : c'est le TAC.
  4. Le principe de va-et-vient est réalisé : il s’agit d’une oscillation.
  5. Une nouvelle impulsion est alors donnée par l’ancre.
  6. Une oscillation est donc faite de 2 alternances.

La fréquence est le nombre d'oscillations en 1 seconde. Ce terme qualifie souvent le calibre d'une montre, il s'exprime en hertz ou en alternances par heure :

  • Une fréquence de 2.5 hertz équivaut à 18 000 alternances/ heure (soit 5 alternances par seconde)
  • Une fréquence de 3 Hertz équivaut à 21 600 alternances/ heure
  • Une fréquence de 4 Hertz équivaut à 28 800 alternances/ heure
  • Une fréquence de 5 Hertz équivaut à 36 000 alternances/ heure (soit 10 alternances par seconde)
  • Une fréquence élevé améliore la précision du mouvement

L'énergie ainsi régulée est transmise aux aiguilles par un enchaînement de roues.

Retour