-
Espace presse
Close

Montres précieuses

Début des Années Art Déco

De 1895 à nos jours

1900

Cartier: Montre-bracelet à motif taches de panthère/1914

La fin de la première décennie de 1900 voit, en réaction au style Louis XVI tardif, la naissance de l'Art Déco, consacré lors de l'Exposition Internationale des arts décoratifs et industriels modernes à Paris. Prévue en 1916, elle est reportée en 1925 pour cause de guerre. Les joailliers Louis Boucheron, Louis Cartier, Raymond Templier et Alfred Van Cleef font partie du comité « La Parure ».

Dès les années 1910, la gamme chromatique des montres-bracelets se réduit. Seuls saphirs et onyx viennent se juxtaposer au diamant, toutes ces pierres étant montées sur platine, devenu le métal des joailliers.

Mélangé à de l'or, le platine est présent dans la composition de quelques bijoux égyptiens de la XVIIIe dynastie (1551 - 1306 avant JC). Un hiéroglyphe qui orne un coffret réalisé 720 ans avant JC est en platine. Rien ne permet toutefois d'affirmer que la présence de ce dernier ait été voulue par l'orfèvre. En 1520, les conquistadors découvrent dans l'actuelle Colombie un métal qui leur est inconnu et qu'ils baptisent de façon péjorative « platina », c'est-à-dire petit argent. Ce n'est qu'en 1741 qu'un échantillon parvient en Europe. A cause de son point de fusion particulièrement élevé - 1772° contre 1063° pour l'or et 961° pour l'argent - personne ne réussit à l'époque à l'utiliser alors que les indiens précolombiens étaient parvenus cent ans avant l'ère chrétienne à le façonner sous forme de bijoux. En 1751, le savant suédois Téophil Scheffer parvient le premier à fondre le platine par l'ajout de petites quantités d'arsenic. En 1780, l'orfèvre français Marc Etienne Janety crée pour le roi Louis XVI les premiers objets précieux dans ce matériau, dont divers composants de boites de montre. Ce n'est qu'en 1782 que Lavoisier obtient la fusion complète du platine en activant la flamme du chalumeau par un courant d'oxygène. Progressivement, ce métal inaltérable et dont la couleur blanc bleutée renvoie parfaitement la lumière au travers du diamant acquiert ses lettres de noblesse et s'impose en joaillerie.

Retour