-
Espace presse
Close

Montres précieuses

Au début du troisième millénaire, le joaillier souhaite bénéficier de l'engouement porté à la montre de Haute Horlogerie et l'horloger, s'emparant des lignes joaillières, cherche à étendre sa crédibilité et son influence au travers d'une clientèle internationale. Le moment est d'autant plus propice que les conséquences de l'écroulement des régimes communistes des pays de l'Est engendrent l'émergence de nouveaux marchés. En outre, la Femme, qui accède peu à peu à des responsabilités identiques à celles de l'homme, s'est déjà appropriée les garde-temps masculins à la personnalité et aux volumes affirmés comme les chronographes en général, la montre Pasha de Cartier et les pièces signées Panerai. Globalement, les créations des maisons de mode la séduisent car elles représentent de précieux compléments aux styles vestimentaires. Parmi ces créations, celles aux volumineux boîtiers rectangulaires extra-larges, carrés ou de forme tonneau fantaisie sont suffisamment spacieuses pour contenir les fonctions les plus complexes. En effet la mécanique horlogère, de la plus simple à la plus compliquée, a fini par captiver les femmes qui s'attribuent le pouvoir que la complication induit chez l'homme.

En réaction aux pièces issues de l'univers de la mode, les horlogers parent de mille pierres les boîtiers tout en rondeur, aux formes répondant subtilement aux règles de la proportion et protégeant des mécanismes de tradition souvent à très haute complication. Ils insufflent ainsi dans une montre-bracelet féminine une dimension qui lui était jusqu'alors étrangère : celle de ce pouvoir symbolisé par la technique et jusqu'alors réservé aux seuls modèles masculins, pouvoir adapté pour et selon l'âme féminine.

Retour