-
Espace presse
Close

Prendre soin de sa montre

Le mouvement

Les principaux points d’usure

Huile

Les micro gouttes d'huiles utilisées pour lubrifier les pivots sèchent avec le temps et les conditions d'utilisation de la montre. Lorsque les pivots ne sont plus huilés, ils grippent le mécanisme entrainant un dysfonctionnement de la montre (avance, retard, voire l'arrêt total de celle-ci), ils peuvent également se rayer et/ou se casser.

Les nombreuses roues qui composent le mouvement de la montre sont en perpétuel mouvement et s'altèrent avec le temps. En s'usant, il se peut qu'une dent se casse ou tout simplement que les roues frottent les unes avec les autres. Ce frottement provoque une résistance qui pourra, d'une part réduire l'autonomie de fonctionnement et la précision de la montre ; D'autre part, faire en sorte que si une montre ne fonctionne pas durant une longue période, les rouages pourrons se bloquer. Il est donc conseillé de faire fonctionner un mécanisme au moins deux à trois fois par an.

Le ressort de barillet sur une montre mécanique à remontage manuel peut se briser si l'opération de remontage n'est pas effectuée délicatement. Sur toutes les montres, le ressort de barillet perd une partie de sa tonicité avec le temps et risque ainsi d'offrir une autonomie de fonctionnement réduite.

Le balancier-spiral est très sollicité, c'est un ensemble complexe qui effectue plusieurs milliers d'oscillations par heure et subit des chocs lors des mouvements brutaux ou rapides. Il peut se dérégler entrainant des écarts importants de marche.

Retour