-
Espace presse
Close

Horlogers célèbres

Ferdinand Berthoud

1727 - 1807

Ferdinand Berthoud © mhe

Horloger-chronométrier suisse.

Apprentissage chez son frère pendulier, Jean-Henri.

Etabli à Paris en 1745. Disciple de Julien Le Roy.

Horloger de la Marine (nommé en 1762).

Horloger-mécanicien du Roi (nommé en 1773).

Membre de l'Institut (nommé en 1795).

Membre de la Société Royale de Londres.

Chevalier de la Légion d'honneur sous Napoléon 1er.

Pionnier de la chronométrie de marine en France (avec Pierre Leroy). Produit son premier chronomètre en 1754.

Dates-clés

1768

Adoption des pierres percées (rubis ou saphirs) en horlogerie (spécialité anglaise initiée par Nicolas Fatio en 1704).

1782

Invention d'un échappement à ressort-détente.

Invention concomitante mais probablement obtenue indépendamment de celles de John Arnold et de Thomas Earnshaw.

1786

Perfectionnement du balancier auto-compensateur.

Auteur de publications importantes, dont :

  • Essai sur l’horlogerie (1763)
  • Traité des Horloges Marines (1773)
  • Histoire de la Mesure du Temps (1802)
  • Ferdinand Berthoud est de plus l'auteur des textes horlogers de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert.