• Plus d'informations:

  • HH Journal
Espace presse
Close

Lexique

Émail (émaux)

Enamel | エナメル | 珐琅

Boîte en émail

Substance vitrifiable composée de sable siliceux additionné d'oxydes qui lui donnent une gamme très étendue de couleurs propres à la décoration de surfaces métalliques, or, argent ou cuivre notamment. L’émailleur est l’artisan pratiquant l’émaillage (action d’émailler).

Le niel/ nielle, substance contenant du sulfure d’argent et de borax, auquel on ajoute parfois du plomb, du cuivre et du sel d'ammoniac est déposé à l'état de pâte sur des pièces d'or ou d'argent ciselées. Il est passé ensuite au four de l'émailleur, puis adouci.

Sur une plaque d'or ou de cuivre, l'émail du motif est d'abord étalé, cuit et lapidé. Chaque pose de couleur est suivie d'un séchage et d'une cuisson.

Les différents types d’émaux :

  • Email translucide : Perméable à la lumière comme c'est le cas pour les émaux opalescents qui donnent un voile laiteux recherché dans certains décors.
  • Email cloisonné : Dans lequel le dessin du sujet est formé de minces rubans métalliques fixés sur la surface à émailler. L'émail est introduit dans les alvéoles ainsi formées et passé au feu. Après un adoucissage ou polissage, le fil métallique fait ressortir le dessin noyé dans l'émail.
  • Email champlevé : Se dit d'une surface creusée au burin dans le champ d'une plaque de métal pour recevoir l'émail.
  • Peinture sur émail : La peinture sur émail, pratiquée à Limoges au XVIe s., perfectionnée par Jean Toutin vers 1624, est une peinture utilisant des couleurs vitrifiables.

Termes de la même lettre