• Plus d'informations:

  • HH Journal
Close

Lexique

Répétition

Repeater | リピーター | 问表

Répétition

Montre à sonnerie, qui indique les heures par une sonnerie lorsque l'on actionne un poussoir ou un verrou.

Il y a plusieurs sortes de répétitions:

  • Les répétitions à quarts et à demi-quarts

    La montre sonne les quarts et à la demande. La paternité de cette innovation, apparue en Angleterre vers 1675, est à partager entre Edward Barlow, Thomas Tompion et Daniel Quare lequel obtint un brevet en 1687. La montre est dite « à répétition à quarts » lorsqu'elle sonne à la demande les quarts écoulés sur deux timbres. Les répétitions à demi-quarts indiquent, grâce à un coup bref sonné sur un seul timbre, le dépassement de la moitié du quart suivant.

  • Les répétitions à cinq minutes

    Ce système consiste à faire retentir le double timbre pour sonner les heures, les quarts, et les cinq minutes. Ce double timbre retent un maximum de onze fois dans une heure.

  • Les répétitions à minutes

    Dans les toutes premières années du 18e siècle (1700-1710), des mécanismes qui permettent d’indiquer précisément les minutes écoulées apparaissent notamment en Allemagne du Sud. La tradition a longtemps voulu que « grande sonnerie » lorsqu'elle sonne au passage les heures et les quarts en répétant les heures à chaque quart, et, à la demande, répète les heures, les quarts et les minutes. La « petite sonnerie », qui peut être associée parfois à sa grande soeur, se « contente » de sonner automatiquement les heures et les quarts, mais sans répéter les heures aux quarts. Un verrou de blocage, dit « tout ou rien », ou plus simplement « silence » permet de désactiver la sonnerie.

Si l'invention des allumettes de sûreté en 1845 permet d'allumer sans risque bougies et autres lampes à pétrole pour enfin lire l'heure, la répétition minute va rester pour les maîtres horlogers un défi.

Voir complications.