• Plus d'informations:

  • HH Journal
Close

Lexique

Swiss T 25 (T Swiss made)

Swiss T 25 (T Swiss made) | Swiss T 25 (T Swiss made T)

Afin de pouvoir lire les montres (plus généralement les instruments horaires) dans l'obscurité, une matière luminescente doit être déposée sur les chiffres et les index du cadran et sur les aiguilles. En général, la lumière émise est de type photoluminescente (déterminée par une radiation lumineuse excitatrice) ou radioluminescente (déterminée par la radioactivité du produit utilisé).

La radioluminescence, plutôt réservée aux montres à usage professionnel (montres militaires, montres de plongée, etc.) est strictement régie par la norme ISO 3157, qui stipule que seules deux radionucléides peuvent être utilisés : le tritium (3H) et le prometheum (147Pm). Précisons que ces radionucléides émettent un rayonnement de très faible énergie.

La norme ISO prévoit un marquage facultatif pour les instruments horaires émettant moins d'une certaine valeur. Le marquage pourra être apposé sur le cadran de la manière suivante :

  • dépôts activés au tritium : T
  • dépôts activés au prometheum : Pm

En revanche, les garde-temps dépassant cette valeur doivent être marqués avec les inscriptions:

  • dépôts activés au tritium : T 25
  • dépôts activés au prometheum : Pm 0,5 

L'indication « T Swiss made T » signifie que la montre est suisse est qu'elle contient une certaine quantité de tritium qui émet moins de 277MBq (7,5mCi). L'indication « Swiss T<25 » signifie que la montre est suisse et qu'elle contient un certaine quantité de tritium qui émet moins de 925MBq (25mCi). La plupart des montres suisses ont recours au principe de la photoluminescence. Pour signaler ce fait, quelques marques utilisent le marquage « L Swiss Made L ».