• Plus d'informations:

  • HH Journal
Close

Hommage à la Passion
et Hommage au Talent

Les prix « Hommage à la passion » et « Hommage au talent » sont les deux récompenses décernées annuellement par la Fondation de la Haute Horlogerie. Ces deux distinctions mettent en lumière les qualités remarquables de personnalités qui, par leur engagement et leur savoir, ont contribué au rayonnement de la Haute Horlogerie. Défricheurs de marchés, ambassadeurs de la mesure du temps, horlogers d’exception, génial artisan d’art, ces professionnels partagent des valeurs qui méritent assurément reconnaissance et parfois honneurs. Ces prix viennent précisément remplir cette fonction.

Henry-John Belmont, Philippe Dufour, Fabienne Lupo, Anita Porchet, Christine Scheufele et Franco Cologni ©point-of-views.ch

Une initiative italienne

En 2007, Eugenio Zigliotto, membre du Conseil culturel de la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH), réunissait un jury de passionnés dans le but d’organiser deux prix destinés à récompenser des personnes qui ont d’ores et déjà laissé une empreinte durable dans l’univers horloger. En mémoire de ce journaliste visionnaire, la FHH a décidé de pérenniser cette initiative consistant à honorer annuellement deux lauréats en guise d’Hommage à la passion et Hommage au talent. Ces deux récompenses sont probablement parmi les premières de la profession décernées ad personam.

Au sommet de l’art horloger

Au cours de sa brève histoire, le prix « Hommage à la passion » a déjà permis de mettre en exergue l’extraordinaire parcours d’hommes d’exception, à savoir Jean-Claude Biver, inlassable révélateur de marques à commencer par Blancpain, puis Omega et Hublot, Walter Lange, grand artisan de la renaissance d’A. Lange & Söhne, et Henri-John Belmont, sans qui Jaeger-LeCoultre n’aurait pas le même visage. Les récompenses « Hommage au talent » ont quant à elles distingué des maîtres horlogers cités aujourd’hui déjà comme des références. Avec Giulio Papi, fondateur de Renaud et Papi, aujourd’hui intégré à Audemars Piguet, Jean-Marc Wiederrecht, créateur d’Agenhor, et Philippe Dufour, le talent atteint des sommets.  

Et l’aventure continue. Les lauréats 2016 des deux prix seront récompensés lors d’une soirée qui se tiendra à Genève le 30 mars 2017 à la Cité du Temps. . 


Les lauréats 2015

Karl Friedrich Scheufele

Prix Hommage à la Passion 2015

Sans Karl-Friedrich Scheufele, Chopard n’occuperait pas cette place qui lui revient dans la Haute Horlogerie. Grâce à lui, la Maison dispose en effet de sa propre manufacture à Fleurier. Une décision prise il y a 20 ans. Une décision prise par un esprit visionnaire.  

Après une enfance passée à Pforzheim en Allemagne, l’avenir de Karl-Friedrich Scheufele  avait pour nom Chopard. Une entreprise rachetée par sa famille en 1963. Karl-Friedrich avait alors 5 ans. Après son diplôme HEC de l’Université de Lausanne, il intègre donc l’entreprise familiale. Car tôt ou tard, il sera appelé à la diriger avec sa sœur Caroline.  

Mais pas question de laisser l’entreprise ronronner. En passionné de mécanique, Karl-Friedrich Scheufele nourrit un grand projet. Celui d’une manufacture de mouvements. Au lendemain de la crise du quartz, personne n’y croyait. Avant tout le monde, Karl-Friedrich a pris un pari. Et avant tout le monde, il y eu raison. A force de patience et de ténacité, il a fondé Chopard Manufacture puis Fleurier Ebauches. Ces deux unités de production de mouvements positionnent aujourd’hui la Maison dans le cercle des véritables horlogers de tradition.


Anita Porchet

Prix Hommage au Talent 2015

Quelle est la question qu’on se pose immédiatement devant une montre au travail d’émaillerie exceptionnel ? Et bien, on se demande si c’est bien Anita Porchet qui l’a réalisé. Et comme la réponse est « oui » dans  presque tous les cas, une conclusion s’impose : Anita Porchet est LA référence en matière d’émaillage. On pourrait même dire que de l’émail coule dans ses veines.  

Née à La Chaux-de-Fonds, Anita Porchet fait un premier apprentissage de la discipline dans sa famille. Une activité qu’elle poursuit dans le cadre des beaux-arts pour recevoir un prix Patek Philippe à peine sortie de ses études. Pendant une dizaine d’années, Anita Porchet mènera en parallèle une activité d’enseignement à l’Ecole d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds et ses propres projets artistiques.  

Changement de cap à partir de 1995 : sa maîtrise et son sens artistique s’imposent auprès des Maisons horlogères. Elle va dès lors travailler avec les meilleures, toutes celles qui célèbrent les métiers d’art : Vacheron Constantin, Patek Philippe, Piaget, Chanel, Hermès…  

Indépendante dans l’âme, Anita Porchet est reconnue comme une artiste parmi les talentueuses du moment. Elle a joué un rôle fondamental dans la redynamisation de techniques jugées condamnées. L’horlogerie lui doit parmi les plus belles réalisations contemporaines. C’est cette contribution que nous saluons aujourd’hui. Une contribution destinée à passer à la postérité.


Communiqué de presse

20.05.2016 - La Fondation de la Haute Horlogerie honore deux personnalités lors de la remise des prix « Hommage au Talent » et « Hommage à la Passion »

Télécharger


Portfolio

Photos © point-of-views.ch