-
Espace presse
Close

Histoire

Après avoir dirigé la division horlogère de Matra, bientôt reprise par Seiko, puis conduit les premières campagnes horlogères de Mauboussin, Richard Mille fonde sa propre société en 2001.

Le concept initial de Richard Mille reposait sur trois piliers : le meilleur d’une technique horlogère poussée aux extrêmes, une dimension architecturale de montres en trois dimensions imprégnées de mécanique pure et une finition main. Depuis, la stratégie demeure et Richard Mille s’est imposé dans l’univers de la Haute Horlogerie grâce à des garde-temps reconnaissables entre tous, à la pointe de l’innovation, largement inspirés des univers automobile et aéronautique.



Dates-clés

La marque est officiellement lancée avec la RM 001, premier tourbillon à porter le nom de Richard Mille suivi par la RM 002, une évolution de la RM 001 avec un indicateur de couple.

Richard Mille présente la RM 003, un tourbillon à double fuseau horaire.

Apparition au sein de la collection du chronographe à rattrapante RM 004.

Richard Mille complète la collection avec la RM 005 automatique qui possède un changement de date semi-instantané, le tourbillon RM 006 (une édition limitée de 20 pièces), la première pièce à se doter d'une platine en titane et enfin le tourbillon chronographe à rattrapante RM 008.

La RM 007, première montre femme de la collection , fait son entrée de même que la RM 009, -une édition limitée de 25 pièces- dont le boîtier est en ALUSIC, un matériau fréquemment utilisé pour la construction des satellites et des stations spatiales.

Pour célébrer son partenariat avec Perini Navi, leader mondial dans la fabrication de yachts d’exception, Richard Mille crée la première montre marine de la collection, la RM 014, qui fait son apparition lors de la Perini Navi Cup en Sardaigne. Toujours en 2006, Richard Mille dévoile la RM 012, un tourbillon au mouvement architectural tubulaire à la structure minimaliste, d'une extrême complexité.

2007 marque un tournant dans l’histoire de la marque puisque Richard Mille fait désormais partie de la Fondation de la Haute Horlogerie. C'est également l’année où il présente la RM 016, une montre qui possède une identité forte, une personnalité très marquée grâce à son boîtier rectangulaire extra plat. La RM 011 chronographe Flyback Felipe Massa et la RM 015 Perini Navi qui confirme l'implication de Richard Mille dans le milieu nautique, viennent compléter la collection. Cette même année, Richard Mille remporte l’Aiguille d’Or au Grand Prix de la Haute Horlogerie en 2007.

2008 voit l’arrivée de trois modèles : la montre de poche RM 020 tourbillon, la RM 018 Hommage à Boucheron et la RM 011 LMC Felipe Massa. Avec la RM 020, Richard Mille a voulu revisiter le passé et l’âge d’or de la montre de poche en réinterprétant ce grand classique à sa manière. Il a réussi l’exploit de créer une montre ultra moderne et lifestyle mais aussi extrêmement technique. La RM 018 tourbillon a été créée pour célébrer les 150 ans de la maison Boucheron, le célèbre joaillier de la Place Vendôme. Cette pièce exceptionnelle est la parfaite synthèse du savoir-faire du joaillier et de l’innovation du 21ème siècle de Richard Mille. Quant à la RM 011 LMC Felipe Massa, elle a été spécialement créée pour le Mans Classic.

Introduction de douze montres dans la collection : la RM 019, la RM 021 Aerodyne, la montre mixte RM 023, la montre de plongée RM 025, 4 montres All Gray (RM 002, RM 003, RM 004, RM 008), la RM 016 Titalyt®, la RM 007 Titalyt®, la RM 004 et la RM 008 Felipe Massa.

Richard Mille présente trois modèles : la RM 022 Aerodyne deuxième fuseau horaire, la RM 028 montre de plongée automatique et la RM 027 tourbillon Rafael Nadal, la montre mécanique à tourbillon la plus légère du monde. Rafael Nadal porte cette montre, créée pour lui, lors de ses tournois victorieux à Roland Garros, Wimbledon et l'US Open.

Richard Mille présente six nouveaux modèles. Trois d’entre d’eux sont des tourbillons comme le calibre RM 017 extra plat - premier tourbillon de la collection à posséder un boîtier rectangulaire- ; la RM 026 tourbillon -une pièce joaillière d’exception limitée à 15 pièces uniques- ; la RM 038 Bubba Watson, une montre de sport créée pour le golfeur américain. Les trois autres -la RM 029 avec grande date, la RM 030 à rotor débrayable et le calibre RM 033 extra plat- sont des montres automatiques.

Richard Mille connait un très grand succès lors de la présentation au SIHH des six nouveaux modèles que sont la RM 037 automatique, la RM 056 tourbillon dont le boîtier est en verre saphir, le tourbillon RM 050 Felipe Massa –une édition limitée à 10 exemplaires- en nanotubes de carbone ; la RM 052 Skull dont la platine et les ponts représentent une tête de mort qui est partie intégrante du mouvement ; la RM 053 Tourbillon Pablo Mac Donough pensée pour le numéro 1 mondial de polo et la RM 057 Dragon Jackie Chan dont le mouvement est enlacé par un dragon en or. Plus tard dans l'année, sont présentées: la RM 031 Haute Performance, un produit très orthodoxe résolument tourné vers la haute horlogerie et son savoir faire, qui garantit une déviation horaire inférieure à 30 secondes par mois ; la RM 039 Aviation E6-B Chronographe Flyback et la montre mécanique RM 055 Bubba Watson.

Richard Mille dévoile pendant le Salon International de la Haute Horlogerie sept modèles: la RM 036 Capteur de G Jean Todt, La RM 039 Aviation E6-B Chronographe Flyback, la RM 11-01 Roberto Mancini Chronographe Flyback en titane, la RM 56-01 Saphir, la RM 27-01Tourbillon Rafael Nadal, la RM 27-01, la RM 58-01 Heure Universelle Jean Todt et la RM 59-01 Tourbillon Yohan Blake.

Retour