-
Espace presse
Close

Histoire

Plus qu’une Manufacture, Roger Dubuis, maison fondée en 1995, est le reflet d’un univers.

La belle mécanique est valorisée par des dessins de boîtiers baroques soutenus par une communication intrusive dessinant des univers oniriques d’une rare complexité ; un monde où l’exubérance est reine et où la créativité règne en maître. Une Maison extravagante, rebelle, élégante et digne du meilleur de la Haute Horlogerie qui a su parfaitement associer la tradition et l’artisanat à sa vision de l’innovation.



Dates-clés

L’histoire de la Manufacture Roger Dubuis est d’abord celle d’un succès fulgurant. La société voit le jour en 1995 grâce à l’association d’un maître horloger de talent – Roger Dubuis et de Carlos Dias, un créateur de génie.

Dès la première année, la Manufacture inaugure deux collections : La Sympathie et l’Hommage. Des collections qui enflamment vite l’univers de la Haute Horlogerie, alliant dans un équilibre parfait savoir- faire horloger traditionnel et design d’avant-garde.

Roger Dubuis : Manufacture

1999 à 2003

De nombreuses collections sont lancées et marquent d’emblée les esprits par leur exubérance et leur originalité : TooMuch, MuchMore, GoldenSquare et FollowMe. En 2001, Roger Dubuis entame son projet de Manufacture dans la commune de Meyrin.

Lancement de la collection Excalibur, icône de la Maison, munie d’un mouvement à Double Tourbillon exclusif. La même année, Roger Dubuis inaugure le nouveau siège agrandi à Meyrin.

Lors du Salon International de la Haute Horlogerie de Genève, six nouveaux mouvements sont présentés dont trois en première mondiale. Ils équipent notamment les modèles derniers-nés de la ligne Excalibur, l’une des collections phare de la Marque et portent à vingt-huit le nombre des différents mouvements manufacturés, tous estampés du Poinçon de Genève.

Une exposition organisée dans le cadre du Salon International de la Haute Horlogerie présente ces vingt-huit mouvements, allant du plus simple au plus hautement compliqué, laquelle démontrera l’exceptionnel patrimoine de la Maison.

En août 2008, Roger Dubuis rejoint le groupe de luxe Richemont. La collection Kingsquare est introduite.

Des tests effectués par des laboratoires horlogers reconnus complètent le standard rigoureux du Poinçon de Genève que respectent déjà tous les mouvements de la manufacture. En 2010, tous les nouveaux calibres Roger Dubuis sont soumis systématiquement aux tests du COSC (Certificat Officiel de Chronomètre). Tous les mouvements Roger Dubuis seront certifiés par le COSC d'ici à 2012.

En Octobre 2011, Roger Dubuis celèbre sa nouvelle collection La Monégasque en ce lieu incontournable qu’est Monaco. Plus de 200 invités venus du monde entier pour l’occasion se pressent pour découvrir celle qui a trouvé un véritable ancrage glamour sur le Rocher.

En hommage au Poinçon de Genève qui célèbre cette année-là ses 125 ans, l’horloger Roger Dubuis présente un modèle Excalibur Tourbillon volant Chronographe Mono-poussoir en édition limitée. Ce modèle rappelle que Roger Dubuis est l’unique manufacture horlogère à estampiller la totalité de ses montres du Poinçon de Genève, gage de bienfacture.

Depuis 1995, Roger Dubuis occupe le devant de la scène horlogère de la haute horlogerie contemporaine. Ses créations audacieuses et ancrées dans le XXIe siècle portent en elles tout le savoir-faire et l’expertise de la belle mécanique. Conceptuelles et mécaniquement riches, les collections s’inspirent de quatre univers : Le joueur – La Monégasque, le guerrier - Excalibur, et les nouveaux venus, l’aventurier – Pulsion – et la Diva - Velvet.

Avec la volonté clairement affichée de regarder vers l’avenir pour créer aujourd’hui l’horlogerie de demain, Roger Dubuis défie chaque jour les sens. Chacun de ses quatre univers investit un territoire bien défini et concourt à inspirer les collections.

L'année de l'Excalibur Excalibur Quatuor : tel est le nom de la première montre en Silicium intégrant quatre balanciers-spiraux. Une première mondiale dans l’histoire de la Haute Horlogerie signée Roger Dubuis. Une composition jouée simultanément par quatre solistes, accompagnés de cinq différentiels, qui signe le défi ultime porté à la gravité. Quintessence du génie mécanique de l’une des Manufactures les plus innovantes du 21e siècle, l’Excalibur Quatuor repousse les limites en matière de précision, et marque ainsi l’une des avancées majeures de l’horlogerie contemporaine.

Retour