-
Espace presse
Close

La Maison Les modèles Pour aller plus loin

La Maison

Portrait

Depuis 1822, la Maison Bovet vise à l’excellence horlogère. Gravure, peinture miniature et sertissage s’harmonisent depuis deux siècles avec des mécanismes de haute précision. Lorsqu’en 2006 Pascal Raffy, propriétaire de Bovet 1822, acquiert la manufacture Dimier 1738, il complète les savoir-faire de la Maison dans le domaine des grandes complications. Cette philosophie s’est notamment traduite en 2010 par l’apparition du boîtier Amadeo, qui habille l’ensemble de la collection Fleurier. Ce concept inédit permet de transformer son garde-temps en montre-bracelet, en montre pendentif ou montre de poche ainsi qu’en montre de table.


Histoire

D’Édouard Bovet à Pascal Raffy, le succès rencontré par la Maison fleurisanne auprès des collectionneurs s’explique par une horlogerie teintée de visions et tradition. Alors que le premier comptait parmi les pionniers du commerce international en allant conquérir et séduire une Chine jusqu’alors hermétique aux échanges extérieurs, le second a su anticiper l’évolution de l’industrie horlogère en verticalisant ses activités au moment opportun. À deux siècles d’intervalle, les deux hommes nourrissent une passion commune pour l’excellence mécanique à laquelle répond une mise en valeur des métiers d’art.C’est ainsi que chez Bovet les horlogers, techniciens et ingénieurs côtoient des artisans passés maîtres dans la peinture miniature ou la gravure à la main. Le patrimoine historique de la Maison conjugué à la philosophie innovante de Bovet constitue l’âme de garde-temps manufacturés pour traverser les époques, notamment par le soin porté à chaque détail technique ou esthétique.

Quelques dates clés

Les modèles