-
Espace presse
Close

La Maison Les modèles Pour aller plus loin

La Maison

Portrait

La Maison Corum a depuis quelques années initié une métamorphose profonde. Une cohérence totale du produit avec les exigences de qualité et de créativité fondent aujourd’hui la légitimé de la marque. La montée en gamme est un résultat logique aux efforts consentis par la marque pour conforter son positionnement historique en intensifiant de manière importante son contenu horloger.


Histoire

1955 : Création de Corum à la Chaux-de-FondsEn 1924, Gaston Ries crée un atelier d’horlogerie à La Chaux-de-Fonds. En 1955, son neveu René Bannwart le rejoint et ils transforment l’atelier en une Maison horlogère propriétaire de sa propre marque : Corum.Le mot « quorum », qui signifie le nombre minimum de personnes présentes nécessaire pour valider une décision, fascine les fondateurs. Ils le simplifient en Corum. Ils adoptent pour emblème une clé dressée vers le ciel : elle symbolise le mystère à percer et rappelle les qualités d’ingéniosité et de persévérance nécessaires à l’horloger pour accéder à la maîtrise du temps. Les fondateurs manifestent la volonté de se positionner à l’avant-garde de l’industrie horlogère suisse. Dès 1956, ils commercialisent des montres au design et à la mécanique originale, à l’image du « Chapeau Chinois » pour dame (1958), de la montre « Monnaie » (1964) ou encore du modèle « Romulus » (1966). Corum lance des modèles qui reviendront de façon récurrente dans son histoire, comme l’ « Admiral’s Cup », créée en 1960, ou encore la « Golden Bridge ». Le mouvement baguette de cette dernière, gravé à la main, est réalisé par l’horloger Vincent Calabrese et permet de révéler la transparence du boîtier. Corum réalisera également plusieurs montres aux cadrans ornés de métiers d’art, comme les « Plume » en 1970, ou la marqueterie de pierre et de marbre des « Classical Vanitas » en 2005.Corum est racheté en 2000 par Séverin Wunderman, également nouveau président. En 2005, il nomme Antonio Calce à la tête de la marque. Severin Wunderman décède en 2008. Corum nomme alors Serge Weinberg – son ami personnel et conseiller financier– à la présidence du conseil d’administration. Un an plus tard, Corum rachète son agent CORUM USA LLC et Antonio Calce est nommé à la Présidence de la nouvelle filiale américaine. René Bannwart disparaît en 2010, dans sa 95ième année, et une année plus tard Antonio Calce devient personnellement actionnaire des montres Corum. En 2014, le groupe asiatique China Haidian Holdings Limited, propriétaire des montres Corum depuis un an, opère un changement managerial et Antonio Calce quitte la marque.

Quelques dates clés

Les modèles