-
Espace presse
Close

La Maison Les modèles Pour aller plus loin

La Maison

Portrait

Le nom (de) Grönefeld puise son talent dans plus de cent ans de racines horlogères, une histoire qui voit le jour en Hollande, à Oldenzaal, la vieille ville salienne. Bart et Tim Grönefeld suivent une formation pointue dans ce monde à part qu’est celui de la haute horlogerie. En peu de temps, les deux frères horlogers révèlent une grande expertise reconnue dans le monde entier, pour ce qui touche à la conception des créations horlogères les plus convoitées et les plus raffinées, à l’instar du tourbillon et de la répétition minutes. Grönefeld est également la première et l’unique Manufacture en Hollande, à pouvoir s’enorgueillir d’avoir remporté à deux reprises le Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG) pour ses pièces haut de gamme d’une grande complexité. 


Histoire

Johan Grönefeld. La naissance d’un patrimoine horloger. Gerhard Louis ("Johan") Grönefeld est né le 14 juillet 1896 à Oldenzaal. Il débute sa carrière d’horloger en 1912. Formé par son oncle, Johan installe son atelier et sa boutique au pied de la basilique romane Saint-Plechelmus construite en 1240, au massif clocher carré. Johan se révèle à la fois horloger hors pair et homme d’affaires accompli. Ses prouesses horlogères combinées à sa créativité et son inventivité lui valent une réputation qui rayonne à Oldenzaal et au-delà.Sjef Grönefeld. Dans les pas de son père.Johannes Grönefeld, connu localement sous le nom de Sjef, est né le 5 novembre 1941, lui aussi à Oldenzaal. Inspiré par son père, il entre également dans l’univers de la joaillerie et de l’horlogerie. Encore à ce jour, la famille Grönefeld possède et gère l’atelier et la boutique établis par Johan, sur Steenstraat. C’est dans l’atelier de leur grand-père que Bart et Tim jouaient étant enfants, au rythme métronomique du tic-tac répété des pendules et des montres.Bart Grönefeld. Les dés sont jetés !Bart Grönefeld est né en 1969. Après avoir terminé ses études techniques dans son pays natal, à Oldenzaal, Bart s’envole pour Rotterdam où il suit le cursus d’un établissement qui forme des techniciens horlogers. Puis, il intègre en Suisse la prestigieuse école horlogère WOSTEP de Neuchâtel. Après avoir quitté WOSTEP, Bart est attiré par les lumières de Londres et travaille pour Asprey, le prestigieux joailler. Un an plus tard, il retourne à WOSTEP pour parfaire ses connaissances en matière de montres à complication. Chaque jour, il travaille avec une équipe d’artisans talentueux sur des répétitions minutes, des chronographes et des grandes sonneries. Plus tard, son jeune frère, Tim, le rejoint en Suisse où il intègre les Ateliers Renaud et Papi (appartenant à Audemars Piguet).Tim Grönefeld. L’égal de son frère.Tim Grönefeld est né le 12 mars 1972. Et sa carrière l’amène à suivre un chemin similaire à celui de son frère aîné. Après avoir terminé ses études dans la même école technique que Bart à Oldenzaal, il intègre la Vakschool à Schoonhoven, une école professionnelle dont la vocation est de former des techniciens horlogers. Puis Tim décide de suivre son frère et le rejoint en Suisse où il révèle bientôt des aptitudes exceptionnelles en tant qu’horloger. Pour preuve, on ne tarde pas à lui confier la formation d’autres horlogers. En outre, on le place également à la tête du département dédié à l’assemblage des tourbillons et des échappements, il joue alors un rôle majeur dans le contrôle qualité des mouvements les plus complexes.

Quelques dates clés

Les modèles