-
Espace presse
Close

La Maison Les modèles Pour aller plus loin

La Maison

Portrait

Abraham-Louis Perrelet fut le premier à innover dans la technique de réserve d’énergie du mouvement de montre avec l’invention du premier système à remontage basé sur les mouvements de son propriétaire. Ainsi, l’Energie et le Mouvement sont deux mots-clé de la marque. On les retrouve notamment dans le design dynamique et futuriste de la collection Titane et dans l’utilisation du Double Rotor, calibre exclusif. Cette notion d’énergie prend harmonieusement forme dans la collection Diamond Flower, où, pour la première fois, la technique horlogère se marie à la joaillerie.Perrelet est aujourd’hui synonyme d’inventivité, d’authenticité et de qualité. Se positionnant dans le secteur du « smart luxury », la marque Perrelet a fait le choix de privilégier les développements sur des bases de calibres et se concentre sur la transformation et la décoration de ses mouvements. Grâce à sa base industrielle, à laquelle la compagnie est en mesure de faire appel à tout moment, elle peut satisfaire les attentes des plus fins connaisseurs. L’esprit d’ouverture et l’honnêteté de la marque se retrouve dans toutes les montres, où une glace saphir offre une vue du mouvement élégamment décorée d’une « tapisserie » formée de , gravée sur chacun des ponts. Cette décoration raffinée est visible à travers le verre serti de la masse oscillante dont le design est déposé par Perrelet.


Histoire

1729 : Naissance de l'horloger Abraham-Louis Perrelet 2004 : Acquisition de la marque par le groupe Festina Abraham-Louis Perrelet figure parmi les premiers horlogers significatifs du Jura neuchâtelois. Né en 1729 au Locle, il fait preuve dès son jeune âge de compétences horlogères particulières au point d'en faire son métier. Il l'exercera avec talent jusqu'à un âge très avancé. Plusieurs documents d'archives provenant de sources différentes lui attribuent la réalisation des premières montres se " remontant d'elles-mêmes ". Ce qui fait d'Abraham-Louis Perrelet l'inventeur supposé du mouvement à remontage automatique. Poursuivant la lignée familiale, son petit-fils, Louis-Frédéric Perrelet, né en 1781, deviendra Horloger du Roi de France. Deux siècles plus tard, le nom de l'horloger est devenu une marque. En 1995, elle s'illustre en lançant une collection de montres baptisée Turbine dont les calibres sont dotés d'un double rotor visible sur le devant et le fond de la montre. Devenue indissociable du nom Perrelet, cette gamme forme l'épicentre d'un catalogue développé autour du concept d'une horlogerie originale et de qualité. En 2004, le groupe horloger Festina acquiert la marque et poursuit son développement. Hormis la collection Turbine, déclinée en versions masculine et féminine, Perrelet cultive une vision différente du design horloger. Pour les femmes, le symbole de la feuille est devenu un trait distinctif, tandis que les modèles hommes arborent un design viril doublé d'une intégration harmonieuse du bracelet dans le boîtier.

Quelques dates clés

Les modèles