-
Espace presse
Close

La Maison Les modèles Pour aller plus loin

La Maison

Portrait

Fondée en 2010 par Benoît Mintiens, Ressence crée des montres mécaniques innovantes et offre une vision indépendante en matière de Haute Horlogerie – pas moins attachée à la bienfacture – mais portée par une philosophie du design industriel qui se veut progressiste, liée à une esthétique graphique épurée, résolument du 21ème siècle. Le concept original de la marque consiste à offrir une représentation intuitive du temps en remplaçant les aiguilles conventionnelles par des disques rotatifs. Les cadrans auxiliaires tournent continuellement, ainsi que le cadran principal sur lequel ils sont fixés, à l’image des lunes autour d’une planète. Les montres Ressence capitalisent à ce jour sur 6 solutions techniques innovantes et totalement inédites en horlogerie.


Histoire

La mission que s’est fixé la marque tient toute entière dans son nom : Ressence, la renaissance de l’essentiel. En imaginant sa première création horlogère en 2010, le designer industriel Benoît Mintiens s’est posé la question : si la montre mécanique était une invention du 21ème siècle fondée sur les technologies et les sciences cognitives d’aujourd’hui, à quoi ressemblerait-elle ?C’est en 2011, sur les montres Zero Series que Ressence a dévoilé pour la première fois l’invention brevetée sur laquelle repose sa nouvelle conception du temps : le ROCS pour Ressence Orbital Convex System. Entièrement conçue et développée en interne, cette complication horlogère unique est composée de disques de différentes tailles et incurvés afin d’épouser la courbure du verre qui les recouvre. En 2013, la Type 3 prend l’industrie par surprise puisque pour la toute première fois dans l’histoire de l’horlogerie, du liquide est introduit dans une montre mécanique : toute la partie supérieure de la Type 3 baigne dans l’huile. Invisible à l’œil nu, le fluide élimine la réfraction entre le verre et le cadran. La Type 3 est saluée comme l’une des montres les plus innovantes de l’année et reçoit le Prix de la Révélation Horlogère du Grand Prix d’Horlogerie de Genève en 2013, pour sa technologie fluidique et l’absence de couronne, remplacée avantageusement par un ingénieux dispositif, un fond de boîte rotatif. En 2015, lancement de la Type 5, première montre de plongée mécanique parfaitement lisible sous l’eau quel que soit l’angle de vue. La présence de l’huile sous le verre de la montre crée un effet "goutte d’eau" encore jamais vu auparavant. Sur la Type 5, l’huile garantit aussi une protection contre la surpression équivalente à celle d’une tool watch sans devoir recourir à un boîtier renforcé ni à un verre de cadran plus épais. En 2016, la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) certifie Ressence comme une des 64 marques au monde appartenant au périmètre de la Haute Horlogerie. Bien que particulièrement innovantes, les technologies mises en œuvre par la petite Maison belge sont reléguées au second plan. Ce qui prime, c’est le ressenti du porteur de la montre face à une pièce qui semble projeter des indications temporelles sur le verre.

Quelques dates clés

Les modèles