Close

Horlogers célèbres

Jean Antoine Lépine

1720 - 1814

Jean Antoine Lépine

Horloger français.

Horloger de Louis XV, Louis XVI et Napoléon 1er.

Gendre de André Charles Caron.

Associé à son beau-père de 1756 à 1769.

Directeur technique des ateliers de Voltaire vers 1770.

Cède son affaire à son propre gendre en 1783.

Dates-clés

Vers 1770

Invention du calibre Lépine : caractérisé par l'abandon de la cage à deux platines remplacées par une seule sur laquelle tous les mobiles sont maintenus par des ponts indépendants, la suppression de la fusée et de sa chaine, l'emploi progressif de l'échappement à cylindre, ce calibre permet entre autres de réduire l'épaisseur des montres. Rapidement adopté notamment en France, il est aujourd'hui, dans sa conception, utilisé dans toutes les montres mécaniques.

Nota : on désigne par montre Lépine une montre de poche dans laquelle la roue des secondes est placée dans l'axe de la tige de remontoir, par opposition à la montre Savonnette dans laquelle la roue des secondes et la tige de remontoir sont placées sur des axes perpendiculaires.

Vers 1780

Perfectionnement de l'échappement à virgule de Jean-André Lepaute. Grâce à Jean Antoine Lépine, il sera utilisé durant une vingtaine d'années, en France. Invention d'une nouvelle construction de répétition.

Invention d'un système de remontage sans clé.

Invention des boîtes de montres à « charnières perdues » (invisibles).

Premier horloger à avoir poursuivi des études esthétiques au sens moderne du terme sur les montres.